Victimes des essais nucléaires français : quelles modalités d’indemnisation ?

Les essais nucléaires réalisés par la France entre 1960 et 1996 au Sahara et en Polynésie peuvent être à l’origine de l’apparition de certaines maladies (cancers et leucémies en particulier).

Un décret publié au Journal officiel du mercredi 17 septembre 2014 apporte de nouvelles précisions sur les modalités d’indemnisation des victimes de ces essais (civils ou militaires, travailleurs sur les sites d’expérimentations et populations civiles, ressortissants français ou étrangers) :

  • liste des maladies et zones concernées,
  • documents à fournir et dossier à envoyer par lettre recommandée avec demande d’avis de réception au Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (CIVEN).

Pour plus d’informations, deux numéros de téléphone ouverts du lundi au vendredi de 9h à 16h00 (0,04 euro/minute) sont mis à disposition :

  • le 0810 007 025 (appels depuis la France métropolitaine),
  • le 05 46 51 46 16 (appels hors France métropolitaine).

Source : Direction de l'information légale et administrative (23/09/2014)

<< Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut