Présentation

Mon parcours

Expertise médicale recours - Dr Richard Benhamou
Dr Richard Benhamou
  • Diplômé d’Etat de Docteur en Médecine en 1983 à l’Université de Toulouse
  • Diplômé en Réparation Juridique du Dommage Corporel en 1986
  • Diplômé en Expertises Médicales : Réparation du Dommage Corporel option sécurité sociale en 1990
  • Ancien membre de l’Association des Médecins Experts en Evaluation du Dommage Corporel de Midi-Pyrénées (AMEEDOC) en 1991
  • Ancien Médecin Expert près la cour d’appel de Toulouse en 1997
  • Médecin Expert de Recours au service exclusif des victimes en 2000
  • Secrétaire régional de l’Association Nationale des Médecins Conseils de Recours (ANMCR) depuis 2016
 

Mon engagement

  • Intervenir auprès des victimes d’un dommage corporel en qualité de Médecin Expert de Recours pour les assister lors d’une expertise médicale. Quel que soit le cadre juridique de l’expertise (droit administratif, commun, social, assurantiel ou militaire), j’effectue moi-même mes interventions sans délégation de compétence et ce, quel que soit le lieu de résidence de la victime en France et à l’étranger.
  • Obtenir une juste évaluation et par conséquent une juste indemnisation en vertu du principe de la réparation intégrale du préjudice sans perte ni profit pour la victime selon les recommandations de la Cour de Cassation.

Mes honoraires

Les honoraires du médecin expert de recours sont libres et il est donc essentiel qu’ils soient abordés dès la première consultation et ce, en toute transparence afin d’établir une relation de confiance.

Ils sont fixés en fonction de :

  • la nature et la difficulté du dossier
  • la situation économique de la victime

Les honoraires comprennent :

  • un honoraire de gestion du dossier correspondant à la mise en état de celui-ci et à la mise en place de la voie de recours qui varie entre 370 € et 550  € hors taxes
  • un honoraire d’assistance à chaque expertise mise en place qui varie entre 600 € et 1300 € hors taxes en fonction du type d’expertise : contradictoire, arbitrale ou judiciaire.

Une majoration de ces honoraires est appliquée pour les dossiers en responsabilité médicale (infection nosocomiale, faute médicale, aléa médical) et les dossiers complexes nécessitant une étude de la littérature, des expertises devant un sapiteur ou la rédaction de dires.

Dans le cas d’un accident de la circulation, les honoraires sont pris en charge par la compagnie d’assurance adverse dans le cadre des frais divers de la nomenclature dite Dintilhac. Dans les autres cas, il faut interroger la compagnie d’assurance avec qui vous auriez souscrit un contrat de protection juridique, qu’il s’agisse du contrat de votre habitation, ou de votre véhicule, de votre banque ou d’un contrat indépendant ; celle-ci pourra effectuer une prise en charge totale ou partielle de ces honoraires.

Une convention d’honoraires pour chaque prestation est conclue entre la victime et le Dr Benhamou. Les honoraires sont assujettis à la TVA au taux actuellement en vigueur de 20 %.

Défilement vers le haut