Tierce expertise

Si l’expert de l’assuré et celui de l’assureur ne parviennent pas à un accord, un troisième expert appelé aussi arbitre peut être sollicité pour une tierce expertise. Les honoraires de cet expert sont en général partagés à parts égales entre l’assureur et l’assuré.

« Retour au lexique médico-juridique
Défilement vers le haut