Pupille de l’Etat

En France, un pupille de l’État est un mineur confié, notamment par décision de justice, au service de l’aide sociale à l’enfance et pour lequel l’autorité parentale est exercée par le Préfet comme tuteur et par un conseil de famille particulier.

Les pupilles de l’État sont les seuls mineurs de l’aide sociale à l’enfance qui soient adoptables, soit que leurs parents aient consenti à l’adoption soit que ce consentement ait été donné par les autorités de tutelle.

« Retour au lexique médico-juridique
Défilement vers le haut