Préjudice d’établissement

Le préjudice d’établissement traduit la perte d’espoir ou de chance de réaliser un projet de vie familiale normale en raison de la gravité du handicap permanent, dont reste atteint la victime après sa consolidation. Il s’agit de la perte de chance de se marier, de fonder une famille, d’élever des enfants et plus généralement des bouleversements dans les projets de vie de la victime qui l’obligent à effectuer certaines renonciations sur le plan familial.

« Retour au lexique médico-juridique
Défilement vers le haut