Préjudice d’agrément

Le préjudice d’agrément correspond à l’impossibilité définitive d’exercer une activité spécifique de loisir.
Il est lié à la preuve d’une activité ludique ou sportive exercée avant l’accident et dont vous êtes désormais privé.
Le préjudice d’agrément est aussi lié à une diminution des plaisirs de la vie causée notamment par l’impossibilité ou la difficulté de se livrer à certaines activités normales d’agrément ou la gène certaine dans l’accomplissement des actes normaux de la vie courante.

« Retour au lexique médico-juridique
Défilement vers le haut