Perte de chance de survie

La perte de chance de survie traduit la souffrance morale éprouvée par la victime avant son décès, en raison de la perte de chance de survie subie. En effet, la victime qui décède après une agonie plus ou moins longue, peut, si elle reste consciente, constater et ressentir la perte de ses forces et la fuite de son espérance de vie, brisée par la faute d’un tiers.

« Retour au lexique médico-juridique
Défilement vers le haut